une aventure franco-italienne

Joomla extensions and Joomla templates by JoomlaShine.com

inscription newsletter







Accueil arrow Transat retour arrow vive la voile
vive la voile Version imprimable Suggérer par email
écrit par Hugues   
09-08-2009

Image 

Position le 7 août à 14h00 UTC : 42.05 N 23.44 O

Vive la voile


Après une nuit et une journée pluvieuse, tout s’est calmé : vive la
voile !

Des nouvelles d’Indestructor
Ceux qui ont suivi nos aventures depuis le début savent que j’avais
baptisé notre spi lourd vert Indestructor. Cette voile qui s’utilise par
vent venant du secteur arrière est très importante. Dans la Transquadra,
Indestructor a subi plusieurs dégâts mineurs. Petites déchirures dues à
un contact un peu rugueux avec un chandelier (pièces qui tiennent les
filières, câbles qui font barrière), grosse coupure faite par une latte
de grand-voile ayant déchiré son fourreau. Cela a été réparé à bord.
Puis, il y a eu ce fameux matin où le vent, sans aucun signe
annonciateur, est monté à 30 nœuds, è così filait à 14 ! Nous avons fait
un départ au lof, le bateau s’est couché-tout cela est normal et
classique- mais le mousqueton de drisse de spi s’est ouvert et notre
beau spi, plus retenu par le haut, est passé sous le bateau et a été
déchiré par le safran (gouvernail NDLR).
Indestructor a été réparé en Martinique et a repris du service pendant
notre voyage familial. Durant la première étape de la transat retour,
nous naviguions de nuit sous spi. Le bras de spi (corde qui tient le
spi) a cassé, Indestructor est pari sur le côté, le bateau s’est couché.
Pendant que les équipiers mettaient leurs harnais avant d’intervenir, le
spi a fait un nœud sur lui-même comme dans la vision coluchienne de la
pub Skip…. Le haut et le bas gonflés par un vent généreux ont découpé le
spi en deux ! Nous avons récupéré les morceaux.
Aux Açores, Ralf a réparé Indestructor ! Dans l’opération, notre
vaillant spi a perdu quelques centimètres carrés mais il est toujours
d’attaque : fabuleux !


Une rencontre extraordinaire
Hier soir, à l’heure où l’apéro était servi, nous avons croisé un grand
porte conteneur d’une capacité de 5000 conteneurs de 20 pieds. Le marin
à la passerelle, un monténégrin, nous a appelé par la radio et nous
avons bien discuté. C’est le premier navire de commerce dans les
nombreux croisés qui se manifeste ainsi, très sympa. Il venait de
Singapour via le canal de Suez et naviguait vers New York. De là, il
devait descendre vers les Bahamas puis passer au sud de l’Afrique par le
cap de Bonne Espérance pour rentrer à Singapour. Ce sympathique marin
nous a vanté les mérites de son pays d’une façon très belle. Nous lui
avons toutefois confirmé que nous maintenions le cap sur la Bretagne
malgré son invitation !

Un début pluvieux
Notre première nuit en mer et notre première journée pour cette étape
ont été placée sous le signe de la pluie.  Dans ces conditions tout est
humide, la pluie, c’est désagréable en bateau. Heureusement cela a cessé
en milieu d’après-midi. Le vent, lui, a toujours été généreux et bien
orienté. Résultat, 179 milles de parcourus à une moyenne proche des 7,4
nœuds, c’est bien.
Aujourd’hui, le vent est encore plus généreux et le soleil brille. E
così navigue à  8 nœuds en cap direct vers Le Crouesty : c’est parfait !

Tout va bien à bord,

Hugues
7 août 2009
Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
+/-
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
< Précédent   Suivant >
 

Flash Info

Nos Partenaires :

Velica

Fumage artisanal d'Arzon

Liros Cordage

informations :

Ce site Internet a été mis en ligne en 2008 afin de permettre à nos familles, nos amis et tous ceux que cela intéresse de suivre nos aventures maritimes. Nous vous souhaitons une agréable visite...


ü  2008-2009 : voyage sabbatique de 8 mois en trois temps :

o   Transquadra 2008-2009 en double

o   Voyage familial dans l’arc antillais de mi-février à mi-juillet 2009

o   Transat retour de Saint Martin au Crouesty

ü  2010 : LA BARQUERA 2010 en double (Pornichet-Gijon aller retour)

ü  2011 : première étape de la TRANSQUADRA en double (Saint Nazaire-Madère)

ü  2012 : deuxième étape de la TRANSQUADRA en double (Madère-Fort de France)

ü  2013 : ROMA PER DUE, course en double de 600 milles (Roma - îles Eoliennes - Roma)

ü  2014 : ROMA PER UNO, première course au large en solitaire en Italie.

ü  2015 : ROMA PER UNO

ü  2016 : Courses des îles et Pornic-Baiona-Pornic

ü  2017 : Première étape de la Transquadra en solitaire (Lorient-Madère)

ü  2018 : Deuxième étape de la Transquadra en solitaire (Madère-Martinique)



Stats1.2.0
Free Joomla Templates by JoomlaShine.com