une aventure franco-italienne

Joomla extensions and Joomla templates by JoomlaShine.com

inscription newsletter







Accueil arrow TRANSQUADRA 2011-2012 préparation arrow le rêve du marin et le retour sur mer
le rêve du marin et le retour sur mer Version imprimable Suggérer par email
écrit par Hugues   
05-02-2012

Image

Jour 6 : Le rêve du marin et le retour sur merHier, 2 février, nous avons vécu une journée de voile de rêve, aujourd’hui les choses sont différentes…Le rêve du marin

La météo nous annonçait un vent de à 14 nds puis il était prévu que nous empannions (changement de direction) pour suivre les copains. Au petit matin, nous avons remplacé notre spi lourd (120 m2) par notre vieux médium (137 m2). Le vent n'arrêtait pas de forcir. Par prudence à midi, on a renvoyé le spi lourd. Le vent est ensuite monté pour s'établir à 20-22 nds. Au lieu de devenir défavorable à notre route, il est resté stable. La mer était d’un bleu superbe et un beau soleil brillait : on s’est régalé ! Le bateau était en permanence entre 8,5 et 10,5 nds avec des pointes à 12, 13 14,... Ce sont des moments magiques!

 

Quand nous avons pris la météo hier soir, nous avons vu que le moment était venu d’empanner. La météo nous annonçait un vent très favorable sur notre route. La première partie de nuit a été parfaite ; le rêve se poursuivait avec une très bonne vitesse sous spi dans la bonne direction.

 Le retour sur mer

La deuxième partie de nuit a été plus compliquée avec un vent devenu instable et des rafales violentes. Au petit matin, nous étions toujours dans ce système avec un cap moins positif. Les rafales sont devenues plus violentes. Nous avons continué sous spi comme les irlandais d’Alchimiste devant nous et un autre bateau qui nous suit. Le vent est devenu encore plus fort. Dans un premier temps, nous avons remplacé notre spi par notre bon viel Indestructor désormais plus petit. Peu de temps après, environ 45 minutes, devant les éléments déchaînés, nous l’avons rentré. Nous continuons sous solent (petite voile d’avant).

Toutes ces manœuvres nous avaient bien fatigués. Nous avons alors laissé la barre à Roberto (notre pilote automatique), nous avons dégusté un bon déjeuner et fait une bonne sieste. Dans l’après-midi, les grains se succèdent. Nous faisons le dos rond sous voilure réduite (Grand-voile à un ris et solent) et avons laissé les commandes à Roberto.


La course

La conséquence de ces évènements défavorables et que nous aurons certainement perdu des places au classement de ce soir et cela devrait continuer les deux prochains jours. En effet, une zone de calme se présente devant nous et nous devons faire un cap au sud pour la contourner. Ceux qui sont déjà plus au sud ont un détour moins long à faire.

La course est encore longue ; il reste 1650 milles à parcourir soit 8 à 10 jours de course. Il est important de rester en forme pour la suite.

 La rubrique des enfants : comment se passe une journée en bateau au large ?

Une classe de CP du Lycée français Stendhal de Milan nous suit tous les jours. Merci à Anne pour cette initiative. J’aurais d’ailleurs le plaisir d’aller montrer quelques images et répondre aux questions des enfants en mars. Ce chapitre sur la vie à bord leur est particulièrement dédié.

Le matin, nous laissons la barre à Roberto (notre pilote automatique)  pour prendre le petit déjeuner. Ensuite, grâce à notre téléphone satellite, nous prenons la météo. Avec co-skipper Renaud, nous étudions la situation et décidons de la route çà suivre pour la journée. Ensuite, l’un d’entre nous est en charge du bateau pour une période de 2 heures. Cela s’appelle les quarts. Il barre le bateau, règle les voiles et surveille la mer pour voir s’il y a d’autres bateaux , des évolutions du vent ou des orages. Celui qui est en période de repos dort, fait sa toilette, vient sur le pont pour être avec l’autre ou participer à une manœuvre, étudie la météo ou écrit des articles ! Il est très important de dormir dès que l’on peut. En effet, la nuit, il faut être éveillé pendant deux heures toutes les deux heures ; c’est très fatigant. C’est pour cela qu’il faut s’être reposé durant la journée. Le soir, nous reconfions la barre à Roberto pour le diner et le deuxième briefing météo du jour.  Durant la nuit, nous nous relayons toutes les deux heures.  Dans notre organisation, nous faisons toutes les manœuvres ensemble. Je vous parlerai des manœuvres une autre fois. Un marin de repos peut être réveillé pour qu’il aide à une manœuvre ; il retourne alors se reposer après.

Les journées sont donc bien occupées mais cela nous laisse le temps d’admirer ce spectacle incroyable de l’Océan. Nous sommes dans un paysage inhabituel. Les vagues sont magnifiques et le ciel souvent très beau. Les levers et les couchers de soleil sont des spectacles merveilleux. La nuit les étoiles nous émerveillent et le jeu de la Lune avec les nuages et la mer nous ravit. Parfois des dauphins viennent nous saluer… 

 

Tout va bien à bord,

 

Hugues

25 13 N

34 25 0

3 février 2012

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
+/-
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 05-02-2012 )
 
< Précédent   Suivant >
 

Flash Info

Nos Partenaires :

Velica

Fumage artisanal d'Arzon

Liros Cordage

informations :

Ce site Internet a été mis en ligne en 2008 afin de permettre à nos familles, nos amis et tous ceux que cela intéresse de suivre nos aventures maritimes. Nous vous souhaitons une agréable visite...


ü  2008-2009 : voyage sabbatique de 8 mois en trois temps :

o   Transquadra 2008-2009 en double

o   Voyage familial dans l’arc antillais de mi-février à mi-juillet 2009

o   Transat retour de Saint Martin au Crouesty

ü  2010 : LA BARQUERA 2010 en double (Pornichet-Gijon aller retour)

ü  2011 : première étape de la TRANSQUADRA en double (Saint Nazaire-Madère)

ü  2012 : deuxième étape de la TRANSQUADRA en double (Madère-Fort de France)

ü  2013 : ROMA PER DUE, course en double de 600 milles (Roma - îles Eoliennes - Roma)

ü  2014 : ROMA PER UNO, première course au large en solitaire en Italie.

ü  2015 : ROMA PER UNO

ü  2016 : Courses des îles et Pornic-Baiona-Pornic

ü  2017 : Première étape de la Transquadra en solitaire (Lorient-Madère)

ü  2018 : Deuxième étape de la Transquadra en solitaire (Madère-Martinique)



Stats1.2.0
Free Joomla Templates by JoomlaShine.com