une aventure franco-italienne

Joomla extensions and Joomla templates by JoomlaShine.com

inscription newsletter







Accueil arrow Transat retour arrow L'article du matelot
L'article du matelot Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par email
écrit par Hugues   
14-05-2012

Image

Dans cet article, à mi parcours de notre traversée et après une semaine de mer,  Patrick souhaite vous faire partager une journée-type à bord.

Nous préparons le diner vers 20h UTC pour ne pas se laisser surprendre par la nuit. Le diner est le repas le plus élaboré, le plus important en quantité cuisinée également car le surplus sera mangé froid le lendemain midi. Le diner est un repas chaud généralement, chauffé au gaz, dans 1/3 d’eau de mer donc déjà salée, et 2/3 d’eau douce en bouteille. La difficulté consiste à cuisiner penché avec le plus souvent 25 degrés de gite car, depuis une semaine, nous sommes au près donc penchés 24h/24.  Nous prenons notre diner en terrasse avec vue sur la mer tous les trois ensembles, c’est un moment convivial, puis la vaisselle reste dans un sceau et attendra le lendemain. A présent, il faut préparer la nuit, ranger le panneau solaire, faire une heure de moteur débrayé pour recharger les batteries pour la nuit, ranger la ligne de traine de pêche, allumer les feux de navigation, faire des provisions de friandises en tout genre, carré de chocolat pour Vittorio,  Nuts évidemment pour Hugues et Lions pour Patrick, et surtout s’habiller car la température chute vite, veste de quart, pantalon de ciré, polaire, botte ou chaussures de pont s’il ne pleut pas, lampes frontales, gilets de sécurité avec longe pour s’attacher au bateau la nuit… Nous profitons des couchers de soleil, chaque soir si différent, et  ce moment marque le début du premier quart de nuit.

 

Comme nous sommes 3, nous organisons la nuit par quart de 3 heures, le premier à 22h30 avec la tombée de la nuit (Vittorio), le second à 1h30 (Patrick la première semaine et Hugues la deuxième semaine) et le dernier à 4h30 (Hugues en première semaine et Patrick en deuxième semaine).  Les quarts de nuit sont des moments souvent impressionnants et magiques. Impressionnants car l’obscurité accentue les impressions de vitesse et de houle, et c’est un moment de vigilance important puisqu’en une semaine nous avons déjà croisé 4 cargos. Magiques car le bateau file littéralement sur l’eau de 6 jusqu’à 9 nœuds de vitesse la nuit dernière, fend les vagues,  suivi de plancton fluorescent tel le voile de Cendrillon. Seul sur le pont à surveiller le cap et les réglages, on se laisse également à observer le ciel étoilé de toute part et la Lune, plus ou moins pleine, qui veille sur nous, c’est magnifique.

Au petit matin, celui du dernier quart profite du lever de soleil, les co-équipiers émergent et préparent le petit déjeuner, thé pour Vittorio et Patrick, café capuccino pour Hugues, tartines aux  beurre demi-sel et confiture passion de la Martinique et merci aux enfants de Hugues qui ont laissé un pot de Nutella à bord. Un point GPS sur la carte permet de faire un bilan de la nuit et de revalider l’option de route de la journée, le captain Hugues recharge des données Météo avec le téléphone satellite Iridium pour confronter ces nouvelles infos avec notre route. Pour le moment, nous avons pu frayer notre route entre les anticyclones sur une route relativement directe avec un vent soutenu donc d’un point de vue performance nous sommes très bien, mais prudence, une grosse bulle de molle peut toujours nous planter, Eole est notre ami mais il faut rester vigilant.

Neptune quant à lui nous a gâté d’une mer agréable avec des vagues allant jusqu’à maxi 3 à 4 mètres mais il n’est pas partageur, il est même un peu rat, alors pourquoi cet agacement… Neptune n’a pas daigné accrocher le moindre poisson à notre traîne en une semaine, il se garde toute les dorades coryphènes et pourtant nous sommes équipés, nous avons même recyclé, maintenant que la campagne politique est terminée, une gaffe télescopique avec un croc de boucher pour remonter le poisson à bord, mais pour le moment ce ne sont que des algues…. 

Nous terminons la matinée par une mini sieste pour certains, de la lecture pour d’autres ou de l’écriture.  Puis vers 14 UTC, nous enchainons sur le déjeuner. En ce dimanche 13 mai, c’est un repas amélioré même le midi, apéritif au Ti punch des Antilles, foies gras du Lauragais, excellent vin blanc de Vénétie, ananas frais coupé en tranche de la Martinique (c’est le dernier fruit frais), et digestif avec un punch de la Réunion. Puis c’est la vaisselle des dernières 24 heures à l’eau de mer.

Attention, bientôt 15h12 UTC, heure de notre départ du Marin à la Martinique il y a une semaine, c’est également l’heure de notre jeu quotidien, le TOTO MILLES qui consiste à deviner le nombre de miles parcourus lors des dernières 24 heures. Le plus proche de nous trois du nombre exact marque un point. Aujourd’hui c’est encore Hugues qui marque un point mais la partie est encore loin d’être terminée !!

Ce dimanche après-midi est magnifique, petite brise, ciel bleu, mer plate, nous n’avançons qu’à 5 nœuds, nous en profitons donc pour prendre un bain (une fois tous les 3 jours). Nous jetons un bout à l’arrière du bateau et nous nous laissons trainer à 4 nœuds, séquence hydromassage. Que c’est bon !

Le reste de l’après midi, nous alternons les séances de barre et de sieste, de point sur le cap, de petites réparations avant de préparer le diner et une nouvelle nuit.

  

Patrick

13 mai 201218h05 UTC29.45 N52.08 O   
Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
+/-
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
< Précédent   Suivant >
 

Flash Info

Nos Partenaires :

Velica

Fumage artisanal d'Arzon

Liros Cordage

informations :

Ce site Internet a été mis en ligne en 2008 afin de permettre à nos familles, nos amis et tous ceux que cela intéresse de suivre nos aventures maritimes. Nous vous souhaitons une agréable visite...


ü  2008-2009 : voyage sabbatique de 8 mois en trois temps :

o   Transquadra 2008-2009 en double

o   Voyage familial dans l’arc antillais de mi-février à mi-juillet 2009

o   Transat retour de Saint Martin au Crouesty

ü  2010 : LA BARQUERA 2010 en double (Pornichet-Gijon aller retour)

ü  2011 : première étape de la TRANSQUADRA en double (Saint Nazaire-Madère)

ü  2012 : deuxième étape de la TRANSQUADRA en double (Madère-Fort de France)

ü  2013 : ROMA PER DUE, course en double de 600 milles (Roma - îles Eoliennes - Roma)

ü  2014 : ROMA PER UNO, première course au large en solitaire en Italie.

ü  2015 : ROMA PER UNO

ü  2016 : Courses des îles et Pornic-Baiona-Pornic

ü  2017 : Première étape de la Transquadra en solitaire (Lorient-Madère)

ü  2018 : Deuxième étape de la Transquadra en solitaire (Madère-Martinique)



Stats1.2.0
Free Joomla Templates by JoomlaShine.com