une aventure franco-italienne

Joomla extensions and Joomla templates by JoomlaShine.com

inscription newsletter







Accueil arrow Transat retour arrow Giochi sulle onde /Jeux sur les vagues
Giochi sulle onde /Jeux sur les vagues Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par email
écrit par Hugues   
22-05-2012
Image Giochi sulle onde  Jeux sur les vaguesL’articolo di Vittorio ! L’article de Vittorio ! Premessa

Mi scuso con gli amici Francesi, ma mentre me la cavo con la loro lingua parlata, non riesco proprio a scriverla, e mi trovo a presentare il mio racconto della giornata in Italiano.

IntroductionJe présente mes excuses à nos amis français, bien que je parle français, j’ai quelques difficultés à l’écrit; mon article est donc rédigé en italien (il parle vraiment couramment français NDLR) (Publiinformation : traduction assurée par VELICA S .A.S.).

 

Le filosofie di bordo

Iniziamo da ieri sera quando, guardando Maxsea, che non è un panino con hamburger di tonno, ma il magico programma elettronico di Hugues che riesce a darti per i prossimi giorni la forza e la direzione del vento in ogni punto dell’oceano e a calcolare la traiettoria da seguire per arrivare più veloce alla meta, stavamo discutendo sul programma della notte.

Riguardo a Maxsea a bordo abbiamo diverse filosofie di pensiero : c’è chi ritiene che convenga sempre fare assolutamente quello che dice perché, hai visto ? l’aveva previsto esattamente ! Questo è Patrick, che del resto lavora nell’informatica per cui ne capisce. Poi c’è il Capitano, che, con la sua lunga esperienza di navigatore guarda le carte delle alte pressioni, guarda il barometro, dà un’occhiata a Maxsea, mette fuori la testa dal boccaporto e annusa l’aria, e infine chiede a tutti il loro parere e decide per la proposta che gli pare più convincente. Per ultimo viene il sottoscritto per il quale tutte queste sono novità, che ascolta e alla fine appoggia la decisione che gli sembra più comoda e ragionevole.

Les philosophies du bordCommençons par hier soir, quand devant Maxsea, qui n’est pas un hamburger au thon mais le logiciel magique de Hugues qui réussit a te donner la force et la direction du vent pour les prochains jours en tout point de l’Océan et à calculer la route à suivre pour arriver le plus vite possible, nous étions en train de discuter du programme de la nuit.Devant Maxsea, plusieurs courants de pensée sont présents à bord : il ya celui qui pense qu’il faut absolument suivre la route indiquée, pourquoi ? Tu as vu, il l’avait prévu exactement ! Ca c’est Patrick, qui de fait travaille dans l’informatique et donc s’y entend. Puis il y le capitaine, qui, avec sa longue expérience de navigateur regarde les cartes isobariques, regarde le baromètre, jette un œil à Maxsea, met le nez dehors pour sentir le vent, et enfin demande à chacun son avis avant de choisir la proposition la plus convaincante. En dernier, vient votre serviteur pour qui tout cela est nouveau, qui écoute et à la fin approuve la décision qui  lui semble la plus pratique et la plus raisonnable. Strategia notturna

Ieri sera avevamo calma piatta e andavamo a motore dritti verso le Azzorre. Il patto era : se arrivano 10 nodi di vento stabile issiamo le vele e spegnamo il motore. Avremo, secondo Maxsea, vento al gran lasco sui 20 nodi (che è un bel vento deciso) verso le quattro di mattina. Il Capitano, da grande sportivo che si diverte a queste cose, proponeva di issare lo spi. Patrick non ne era molto convinto : lo spi, di notte, non ci si vede, come si fa, se poi ti prendono le onde e ti fanno girare la barca… Infatti aveva fatto ordine prima di chiudere per la notte rimettendo a posto tutte le scotte dello spi che Hugues aveva lasciato pronte quando lo abbiamo ammainato nel pomeriggio perché non c’era più vento.

Stratégie nocturneHier soir, c’était calme plat et nous avancions au moteur vers les Açores. Le pacte était le suivant : si le vent se stabilise à 10 nœuds, nous hissons les voiles et éteignons le moteur. Nous aurons, selon Maxsea, du vent de 20 nœuds (qui représente un vent fort) pour une allure grand-largue vers 4 heures du matin. Le capitaine, en grand sportif qui s’amuse, propose d’envoyer le spi. Patrick n’était pas convaincu : le spi, de nuit, on y voit rien, comment on fait, et si une vague déséquilibre le bateau... En fait, il avait rangé tous les cordages relatifs au spi pour la nuit, cordages qu’Hugues avait laissés prêt à l’emploi quand nous avions affalé den fin d’après-midi car il n’y avait plus de vent. Il cambio della guardia

Finito il mio turno di guardia alle 1 :30 non ho avuto bisogno di svegliare Hugues che era già in piedi e si stava vestendo. « Com’è il vento ? » « Inizia qualcosa, siamo sui 7 nodi.. » gli ho risposto, ci siamo salutati e mi sono sdraiato nella mia cabina.

Le changement de quartA la fin de mon quart, à 1h30, pas besoin de réveiller Hugues qui était déjà debout en train de s’habiller. « Comment est le vent ? »  « Il commence  à arriver, nous avons 7 nœuds… » lui ai-je répondu. Nous nous sommes salués et je me suis allongé dans ma cabine. Sveglia notturna, il Capitano si diverte

Dopo una ventina di minuti vedo una lucina apparire nella mia cabina e una voce che piano piano mi fa : « Pssst ! Ehi, Vittorio, fai piano.  Vieni che issiamo lo spi » Sono zompato nella mia cerata, mi sono infilato l’imbragatura di sicurezza e sono salito sul ponte dove era già tutto pronto con lo spi già fissato a tutte le sue drizze e scotte pronto per essere issato. Al tenue bellissimo chiarore delle stelle, con una manovra magistrale del Capitano lo spi si è magicamente disteso al vento grazie anche a una mano provvidenziale di Patrick che è apparso in pigiama a vedere cosa stavamo combinando. « Hai visto, andiamo già più veloci che a motore ! » Ha detto soddisfatto il Capitano.

Patrick ed io ci siamo ritirati per il nostro turno di riposo e lo abbiamo lasciato a godersi la sua barca che filava placida sotto le stelle.

Réveil nocturne, le capitaine s’amuseVingt minutes plus tard, j’aperçois une petite lumière dans ma cabine et une voix dit doucement « Pssst ! Eh, Vittorio, viens sans faire de bruit, on envoie le spi ». J’ai sauté dans mon ciré, enfilé mon harnais et suis monté sur le pont où tout était déjà prêt avec le spi en place avec ses bras, écoutes et sa drisse, prêt à être hissé. A la superbe et douce lueur des étoiles, par une manœuvre magistrale du capitaine, le spi s’est magiquement gonflé grâce aussi à une intervention providentielle de Patrick qui était apparu en pyjama demandant ce que nous faisions. « Tu as vu, on va déjà plus vite qu’au moteur ! » a dit le capitaine tout sourire. Patrick et moi sommes retournés nous reposer et l’avons laissé se régaler avec son bateau qui filait docilement sous les étoiles. W lo spi

La mattina dopo, quando mi sono svegliato per prendere il mio turno delle 7, ho trovato Patrick che finiva il suo tutto soddisfatto che durante la notte era arrivato fino a 10 nodi di velocità planando su un’onda con lo spi al vento. Da lì in poi il vento ha iniziato a rinforzare fino a 18/23 nodi (che vi assicuro è un bel vento forte !) ed è iniziata la gara di chi faceva il record di velocità sulle onde con i delfini che ogni tanto apparivano saltando allegri attorno alla barca, Come ci siamo divertiti !!!

Waouh le spi !Le lendemain matin, quand je me suis réveillé pour prendre mon quart de 7 heures, j’ai trouvé Patrick qui finissait le sien tout heureux : il  avait atteint les 10 nœuds de vitesse en surfant une vague sous spi. A partir de ce moment, le vent a commencé à se renforcer jusqu’à 18/23 nœud (et je vous assure que c’est du vent fort !) et a commencée la chasse au record de vitesse sur les vagues avec les dauphins qui apparaissait de temps en temps sautant autour du bateau. Comme on s’est amusés !!!
Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
+/-
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 29-05-2012 )
 
< Précédent   Suivant >
 

Flash Info

Nos Partenaires :

Velica

Fumage artisanal d'Arzon

Liros Cordage

informations :

Ce site Internet a été mis en ligne en 2008 afin de permettre à nos familles, nos amis et tous ceux que cela intéresse de suivre nos aventures maritimes. Nous vous souhaitons une agréable visite...


ü  2008-2009 : voyage sabbatique de 8 mois en trois temps :

o   Transquadra 2008-2009 en double

o   Voyage familial dans l’arc antillais de mi-février à mi-juillet 2009

o   Transat retour de Saint Martin au Crouesty

ü  2010 : LA BARQUERA 2010 en double (Pornichet-Gijon aller retour)

ü  2011 : première étape de la TRANSQUADRA en double (Saint Nazaire-Madère)

ü  2012 : deuxième étape de la TRANSQUADRA en double (Madère-Fort de France)

ü  2013 : ROMA PER DUE, course en double de 600 milles (Roma - îles Eoliennes - Roma)

ü  2014 : ROMA PER UNO, première course au large en solitaire en Italie.

ü  2015 : ROMA PER UNO

ü  2016 : Courses des îles et Pornic-Baiona-Pornic

ü  2017 : Première étape de la Transquadra en solitaire (Lorient-Madère)

ü  2018 : Deuxième étape de la Transquadra en solitaire (Madère-Martinique)



Stats1.2.0
Free Joomla Templates by JoomlaShine.com