une aventure franco-italienne

Joomla extensions and Joomla templates by JoomlaShine.com

inscription newsletter







Accueil arrow TRANSQUADRA 2017-2018 arrow Je l'appelais Damoclès
Je l'appelais Damoclès Version imprimable Suggérer par email
écrit par Hugues   
13-02-2018
L’axe liant la barre au pilote automatique principal a cassé, je l’appelais Damoclès !

Image
 
Un montage mécanique complexe
Le montage de l’axe reliant la barre au pilote automatique est un système mécanique. Le vérin hydraulique du pilote est puissant. Il est fixé au coffre d’un côté et relié à la barre par le fameux axe qui a cassé.  Cet axe est traverse la barre qui est ajourée et renforcée à cet endroit et est tenu en bas et en haut. La barre est fixée à un axe qui traverse le pont. Les deux safrans (gouvernails) sont fixés au bateau par des grosses ferrures et à la barre par des biellettes. 
J’avais été rassuré par le fait que ce montage ait fait une traversée de l’Atlantique lors de la dernière TRANSQUADRA.  Lors de la course Pornic-Baiona (Espagne)- Pornic en juillet 2016, ; une fixation acassé et le montage a pris du jeu. Le pilote ne pouvait plus barrer le bateau que par vent très faible et en zigzagant.... L’hiver dernier, nous avons rigidifié la partie de la barre supportant l’axe, changé l’axe et amélioré sa fixation. Nous avons aussi renforcé l’axe de rotation de la barre et rajouté des pièces en téflon. Lors de la première étape le système m’avait donné satisfaction. Malgré toutes ces améliorations, ce montage n’aura tenu que 2 jours dans la brise !
 
Je l’appelais Damoclès
Du fait de ma mésaventure dans Pornic-Baiona-Pornic, je n’avais qu’une confiance limitée dans ce montage. Je savais que s’il cassait, la course était finie. Depuis le départ de Madère, je l’inspectais tous les matins et tous les soirs et l’appelais Damoclès !

Le pilote automatique principal
Le pilote automatique principal est un modèle qu’utilisent encore bon nombre de coureurs professionnels. Il représente le top pour nos bateaux et 90% des voiliers de mes concurrents utilisent ce matériel. Ce gyroplilote NKE est équipé d’un gyroscope. Grâce aux capteurs classiques comme speedomètre, GPS et anémomètre, il calcule la vitesse du bateau, la force du vent réel et celle du vent apparent. Les modes possibles sons « compas », il garde un cap, « vent apparent », il maintient un angle avec le vent apparent (vent réel + vent créé par le déplacement du bateau), et enfin le mode « vent réel », il garde un cap par rapport au vent réel. Grâce au gyroscope et au mode « vent réel », il est capable de barrer un bateau dans la brise sous spi et dans les vagues. C’est ce qu’il a parfaitement fait pendant 2 jours durant lesquels j’ai très peu barré.  Eh oui, même si j’aime beaucoup barrer les bateaux et que je me considère comme un bon barreur (prétentieux !), je dois reconnaître que le pilote NKE barre souvent mieux que moi !

Image
 
Mon pilote automatique de secours
Mon pilote de secours est un pilote à vérin électrique qui se pose directement sur la barre. Il n’a pas de gyroscope, pas de modes vent apparent et vent réel, il ne sait que garder un cap et son vérin est peu puissant. Il correspond à une technologie qui a plus de 20 ans.
Si j’équilibre bien mon bateau, ce pilote peu faire l’affaire. En ce moment, je suis vent arrière avec mes voiles sont en ciseaux (chacune d’un côté). J’ai réduit la grand-voile afin d’avoir un bon équilibre. Cette nuit, nous avons eu du vent fort dans les grains et tout a bien fonctionné. En revanche, ce pilote est incapable de barrer sous spi dans la brise…
 
La vie continue
Quelles belles expressions qui en disent beaucoup. La vie est une suite de choix, la vie est une suite d’émotions, la vie est une suite de rencontres… La sagesse populaire et les dictons sont  simples et vrais : c’est la vie !

Image
 
La suite du programme
La route est longue jusqu’en Martinique. Il faut d’abord ménager mon pilote pour qu’il tienne le coup. Je vais donc rester dans cette configuration de voilure quelques jours. Je changerai si le vent baisse et pour les derniers jours. Je reste en course et mon nouvel objectif est d’essayer de ne pas finir dernier. J’abandonne mes adversaires habituels et je regarde le fond du classement, je continue à jouer à la course !
 
Un compétiteur heureux et déçu
A part ma sortie de route du départ, mon début de course a été très bon. Alors que nombreux sont ceux qui ont déchiré des spis, j’ai réussi à conserver mes 3 spis intacts. Tout en naviguant de façon prudente et souvent avec mon petit spi, je suis allé vite et au bon, endroit. J’ai réussi à bien me reposer et je suis en forme. Je vis toujours très bien à bord.
Avant la casse j’étais devant et plus au sud que tous mes adversaires en position très favorable. Seul Jean-Claude sur Marélia était devant moi au classement mais j’étais confiant sur le fait d’arriver avant lui au Marin. Tout d’abord il n’avait que 6 milles d’avance en distance à l’arrivée. Il était plus au nord et il doit à un moment mettre le cap au sud. Ensuite j’ai des spis différents. Mon petit spi de brise est plus petit et plus solide que le sien, je peux le porter dans du vent plus fort. Mon spi intermédiaire est  plus grand et plus solide que le sien, c’est lui qui m’a permis d’aller vite de jour. Ensuite, je gardais pour la deuxième semaine mon grand spi vert qui est plus grand que le sien. C’est mon effet turbo… 
Bien sûr, je suis déçu de ne pas pouvoir continuer la course avec toutes mes capacités.
 
Un marin heureux
La navigation est aussi l’art de l’autonomie. Il faut affronter les situations. Peu de temps après la casse, j’avais installé le pilote de secours et gréé le bateau avec les bonnes voiles. Afin de digérer la déception, j’ai fait un très gros dodo cette nuit et me suis fixé de nouveaux objectifs. 
 
En buvant mon thé ce matin, j’ai admiré un superbe lever de soleil ! Quelle chance j’ai, je traverse l’Atlantique à la voile en solitaire.
 
 
Tout va bien à bord,
 
Hugues
Ecrit le 13 févier 2018 à bord de Mascarade
Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
+/-
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.
karine  - zut !   |90.11.247.xxx |2018-02-13 20:04:15
Finalement c'est sûr la vie n'est pas un fleuve tranquille... c'est bien un
petit torrent tortueux... on le vérifie tous ! Mais pas grave... gardes le
moral et profites malgré tout un lever de soleil au milieu de l'atlantique
c'est quand même quelque chose ! Tiens bon !
Vince  - Y a-t-il un pilote dans l'avion ?   |90.90.175.xxx |2018-02-14 09:52:48
Une belle leçon de résilience mon pépère...
Profites-en pour regarder des
films de Gladiateurs.
FP VERNIER  - Ne lâche rien !   |90.78.174.xxx |2018-02-15 08:11:38
F**King DAMOCLES !
J'imagine sans mal le hurlement qui fut le tien au constat de
l'avarie ... Mais bon, le Mac Gyver que tu es va surement trouver une
solution.
Rappelle toi la transat de 1964 de Monsieur TABARLY : il la gagne sans
pilote (comme toi : au bout de qq jours) et sans radio !
Comme quoi ...
Aller,
bon courage et bons vents à toi.
Fred  - Courage !!!   |109.2.133.xxx |2018-02-15 13:53:17
Salut Hugues,
Bon là je pense que tu as eu tous tes problèmes ...maintenant
tu es tranquille et tu vas pouvoir profiter du plaisir de la navigation
!
Courage et fais gaffe à toi !
Bise de toute la famille

PS : le Psg t'attend
pour battre le Real ....
Anonyme   |5.90.4.xxx |2018-02-17 08:50:59
Ciao Ugo! C est toujours beau de te lire et de rêver un peu avec toi. Fais
bien attention à toi et profite de cette merveilleuse expérience ! Notre petit
rythme quotidien nous amène aussi nos belles satisfactions : petit café ce
matin et promenade avec Gio ! Vive l amitié!
Buon vento!
Corine
Jym   |81.53.233.xxx |2018-02-18 09:59:27
Salut Hugues! nous suivons ton aventure malgré tes ennuis avec ton pilote tu
auras le mérite de le faire à l'ancienne ;

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 13-02-2018 )
 
< Précédent   Suivant >
 

Flash Info

Nos Partenaires :

Velica

Fumage artisanal d'Arzon

Liros Cordage

informations :

Ce site Internet a été mis en ligne en 2008 afin de permettre à nos familles, nos amis et tous ceux que cela intéresse de suivre nos aventures maritimes. Nous vous souhaitons une agréable visite...


ü  2008-2009 : voyage sabbatique de 8 mois en trois temps :

o   Transquadra 2008-2009 en double

o   Voyage familial dans l’arc antillais de mi-février à mi-juillet 2009

o   Transat retour de Saint Martin au Crouesty

ü  2010 : LA BARQUERA 2010 en double (Pornichet-Gijon aller retour)

ü  2011 : première étape de la TRANSQUADRA en double (Saint Nazaire-Madère)

ü  2012 : deuxième étape de la TRANSQUADRA en double (Madère-Fort de France)

ü  2013 : ROMA PER DUE, course en double de 600 milles (Roma - îles Eoliennes - Roma)

ü  2014 : ROMA PER UNO, première course au large en solitaire en Italie.

ü  2015 : ROMA PER UNO

ü  2016 : Courses des îles et Pornic-Baiona-Pornic

ü  2017 : Première étape de la Transquadra en solitaire (Lorient-Madère)

ü  2018 : Deuxième étape de la Transquadra en solitaire (Madère-Martinique)



Stats1.2.0
Free Joomla Templates by JoomlaShine.com