une aventure franco-italienne

Joomla extensions and Joomla templates by JoomlaShine.com

inscription newsletter







RENCONTRES Version imprimable Suggérer par email
écrit par Hugues   
07-03-2009
Le voyage, c’est la rencontre. Voici les premières personnes qui nous ont marqué dans ce début de voyage… Les journalistes américains de Marigot bayUn premier couple de journalistes américains travaillant pour une télé anglaise à Londres avec une fille de 6 ans. Leurs amis avec une fille de deux ans et demi; elle américaine, lui argentin vivant à Buenos Aires. Ils naviguent plusieurs mois afin de réaliser un reportage sur la vie en mer. Leur bateau est un Grand Soleil 46.3 skippé par l’italien Diego. Son bateau à trois cabines ainsi chaque famille dispose d’une cabine et le skipper et son amie la troisième. Nous avons bien sûr répondu de bonne grâce à leurs questions. DiegoItalien, il vit aux Antilles depuis 5-6 ans. Après avoir travaillé dans le nautisme, il skippe des bateaux.  Son ancien employeur ayant subi la crise financière, il fait maintenant du charter. Pour Diego, la vie en mer est le bonheur. Il considère que l’Italie est un beau pays pour passer ses vacances mais sa vie est aux Antilles… Les pauvres de Wallilabou bayWallilabou est la baie où a été tourné le film « Pirates des Caraïbes ». Le contraste entre les moyens de la superproduction américaine et la pauvreté des habitants de ce lieu a du être vraiment fort. Nous avons rencontré une marchande de fruits, assez jeune mais bien fatiguée. Mère de trois enfants, enceinte d’un quatrième, elle nous a demandé des vêtements pour ses enfants après nous avoir vendu des bananes, goyaves et citrons verts. Partis avec le minimum et n’ayant point pensé à cela (il le faudra pour un prochain voyage…), Gio lui a donné quelques tee-shirt. La deuxième personne nous vendait des fruits de sa petite barque. Après que je lui ai acheté deux noix de coco, il m’a demandé des chaussures. Parti avec seulement une paire de sandales et une paire de chaussures de mer, je n’ai pas accédé à sa demande… Ces rencontres nous interpellent. Ce sont ces rencontres qui nous ont le plus marquées et qui sont à l’origine de cet article. Le chauffeur de taxi de BequiaAmoureux de son île, et connaissant de jolis points de vue hors du circuit touristique classique, il nous a guidé pour une visite fort agréable de Bequia. Nous avons ainsi visité deux maisons en construction d’où la vue était absolument exceptionnelle… Il (nous ne connaissons même pas son nom) a répondu fort gentiment à toutes nos questions et à celles des enfants. L’amoureux des tortuesCet homme blanc, qui se dit de Bequia, a commencé en 1995 à sauver les tortues. En effet, les locaux récupéraient sur les plages les œufs de tortues pour les manger. Afin de sauver cette espèce, il récupère les œufs, nourrit et fait grandir les tortues jusqu’à l’âge de 5 ans et les remet à la mer dans les îles des Grenadines. Grâce à son action, Baradel, une des îles des Tobago Cays est devenue aussi une réserve pour tortues : on nage maintenant avec ces animaux étonnants. Il présente son action et ses tortues dans son « sanctuaire des tortues » à Bequia. Les voyageurs de IONA IIDepuis trois ans, Eric et Séverine ont organisé leur vie en 6 mois de travail et 6 mois de navigation. Leur fille Maëlys a 3 ans et demi. Ils sont français mais vivent au Québec. Nous avons toujours associé le Québec et le froid. En réalité, il y fait 30° l’été et nos amis y vendent des glaces ! Travaillant 7 jours sur 7 pendant 6 mois, ils s’offrent ensuite 6 mois de voyage en bateau. Ils naviguent pour ce troisième voyage sur un OVNI 43. 
Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
+/-
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.
Vittorio   |217.133.92.xxx |2009-03-14 21:56:12
Potremmo organizzarci anche noi: vendemmia, fermentazioni, un travaso e poi alle
antille fino a primavera al momento di imbottigliare. Pronte le bottiglie
venderle tutte in 15 giorni e ripartire.....! Niente male come programma.
Vince  - Glaces !   |81.255.98.xxx |2009-03-16 13:46:22
EH ben si on ne sait pas quoi faire dans la vie, on ira vendre des glaces au
canada...
Les photos sont toujours aussi top, ça me fait rêver ...

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
< Précédent   Suivant >
 

Flash Info

Nos Partenaires :

Velica

Fumage artisanal d'Arzon

Liros Cordage

informations :

Ce site Internet a été mis en ligne en 2008 afin de permettre à nos familles, nos amis et tous ceux que cela intéresse de suivre nos aventures maritimes. Nous vous souhaitons une agréable visite...


ü  2008-2009 : voyage sabbatique de 8 mois en trois temps :

o   Transquadra 2008-2009 en double

o   Voyage familial dans l’arc antillais de mi-février à mi-juillet 2009

o   Transat retour de Saint Martin au Crouesty

ü  2010 : LA BARQUERA 2010 en double (Pornichet-Gijon aller retour)

ü  2011 : première étape de la TRANSQUADRA en double (Saint Nazaire-Madère)

ü  2012 : deuxième étape de la TRANSQUADRA en double (Madère-Fort de France)

ü  2013 : ROMA PER DUE, course en double de 600 milles (Roma - îles Eoliennes - Roma)

ü  2014 : ROMA PER UNO, première course au large en solitaire en Italie.

ü  2015 : ROMA PER UNO

ü  2016 : Courses des îles et Pornic-Baiona-Pornic

ü  2017 : Première étape de la Transquadra en solitaire (Lorient-Madère)

ü  2018 : Deuxième étape de la Transquadra en solitaire (Madère-Martinique)



Stats1.2.0
Free Joomla Templates by JoomlaShine.com