Enfin partis
écrit par Hugues   
09-05-2012

Image

Enfin partis !

Après des mois d’attente et deux jours de préparation technique, nous avons enfin quitté la Martinique : l’équipage avait hâte de vivre cette aventure…

 

Vague d’espoir a démâté

Vous vous souvenez certainement de nos amis Daniel et Nénesse qui ont récupéré à leur bord Isidoro et Francesco durant la Transquadra. Partis de Guadeloupe avec des équipiers entre mi et fin avril, le Bavaria Reder Bro de Daniel a démâté dans du vent fort à 240 milles d’Horta. Heureusement, personne n’a été blessé. Ils avaient une bonne réserve de gasoil et devraient arriver aujourd’hui à Horta.

 

 

 E così est parti !

Après un arrêt à la station pour faire le plein de gasoil (160 L + un bidon de 20 L),  è così a quitté la Martinique à Hollande – 2h48, soit à 11h12 locale (15h12 UTC). L’émotion se lisait sur les visages (pour notre départ ; pas pour raison politique ! NDLR).

Le club nautique du Marin organisait une belle régate et nous avons été sympathiquement salués par Albert, un des coskippers du bateau martiniquais qui a participé à la Transquadra et moniteur du club. Nous avons été ensuite salués par un dauphin : tout était merveilleux à l’heure de l’apéro à la Carib ! Plus tard, nous avons même eu droit au punch vanille de la Réunion : excellllent !

 

Nuit humide et bonne vitesse

Le ciel s’est alors décidé à pleurer notre départ (pas celui de Sarko !) et il l’a fait avec une intensité et une durée extrême : flotte, flotte, flotte jusqu’au petit matin ! Le vent, lui, avait décidé d’être relativement sympa : malheureusement de face mais de force raisonnable. Ainsi è così a navigué au près bon plein toute la nuit entre 7 et 8 nœuds de vitesse ce qui est très bien.  Nous traversons une zone de vent annoncé faible. Nous sommes placés dans le couloir de vent annoncé être deux zones de calme. Il nous faut progresser au Nord-Est pour nous dégager de cette zone. Cette stratégie nous place proches de la route directe. Ensuite nous mettrons un peu de nord dans notre cap afin d’aller chercher les vents favorables qui devraient nous pousser vers les Açores.

 

Vie à bord

Petite amarrinage nécessaire pour Vittorio et Patrick, le près et la pluie ne sont pas les conditions idéales d’un début de traversée. Ils restent donc assez clames ; le service ***** d’è così fait le reste ! Une bonne plâtrée de pâtes bolognaises avec viande fraîche a bien callé notre équipage hier soir. Tout le monde a bien dormi. Ce matin, les conditions sont meilleures, il ne pleut plus, la mer est plus calme et le vent modéré (8 à 14 noeuds).

 

Tout va bien à bord,

 

Hugues

7 mai 2012

13h15 UTC

16.22.00 N

59.39.09 O

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
+/-
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Website:
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch:
:(:shock::X:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s
:!::?::idea::arrow:
 
Saisissez le code que vous voyez.
Christian Bickert   |82.226.81.xxx |2012-05-10 00:18:52
Merci de ces bonnes nouvelles,
Bon vent pour votre retour et n'oublie pas de
donner ton JPA.
Amicalement

Christian

3.23 Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

Dernière mise à jour : ( 09-05-2012 )